Imprimer
Affichages : 15749

Que de chemin parcouru depuis le dessin d'un vélo d'avant-garde griffonné par Léonard de Vinci à la fin du XVe siècle, jusqu'au prototype du vélo du Futur, sans rayons et sans câbles, imaginé par le designer américain John Villareal au début de ce XXIe siècle !
Avec déjà un beau passé, la bicyclette a encore de beaux jours devant elle.

 Sommaire

Draisienne

Préhistoire de la bicyclette.

En 1817, un baron allemand, Karl Drais von Sauerbronn, réalise une machine à courir qui prend le nom de son inventeur, la « draisienne ». Deux roues alignées, fixées à un cadre en bois par des fourches, la draisienne permet à son cavalier de progresser à vive allure par propulsion des pieds sur le sol.

 

Michaux

Le vélo entre dans son histoire avec le vélocipède à pédales.

Est-ce un forgeron écossais, Kirkpatrick Mac Millan en 1839 ?
Est-ce un serrurier français, Pierre Michaud en 1861 ?
Mais qui a donc eu l'idée de fixer des pédales sur la roue avant de la draisienne ?
Les historiens, qu'ils soient français ou écossais, débattront encore longtemps pour connaître le réel inventeur de la première « vraie » bicyclette, baptisée à l'époque « vélocipède à pédales ».
Toujours est-il que le succès populaire de cet engin est immédiat. Courses, clubs, journaux de vélocipèdes surgissent comme des champignons.
Le confort de la machine est pourtant rudimentaire. Ses roues de bois cerclées de fer en font un redoutable « boneshaker » (secoueur d'os). Mais le mouvement est lancé et il ne s'arrêtera plus.

Grand bi

Plus vite, plus loin, plus haut : le grand-bi.

Pour augmenter la rapidité du vélocipède, la roue avant est agrandie et atteint des dimensions vertigineuses. La roue arrière subit le phénomène inverse.
En 1881, le gran-bi frôle la perfection et sa roue avant les 3 mètres de diamètre. À cette hauteur, on imagine les problèmes d'équilibre et de sécurité pour le cycliste.
Le grand-bi devenu un dinosaure, son ère va très vite prendre fin.

 

Bicyclette moderne

Et voilà la bicyclette moderne, le « vélo sapiens ».

En 1879, H.J. Lawson crée la première bicyclette équipée d'un système de transmission de la force de pédalage par « chaîne », du pédalier vers la roue arrière.
Le principe est acquis. Il n'y aura plus de changements fondamentaux de la bicyclette jusqu'à nos jours.
Les progrès porteront désormais sur le confort, la sécurité et l'efficacité. Pneumatiques, roues à rayons, poids et résistance du cadre, système de freinage et surtout changement de vitesse seront les domaines sur lesquels une foule d'inventeurs vont se pencher. Au fil du temps, ces petits ou grands génies trouvent les solutions parfois les plus farfelues et parfois les plus remarquables.

 

Le vélo, miroir d'une société.

À l'origine, engin de luxe réservé aux classes favorisées, le vélo se démocratise.
À l'origine, engin lourd, peu maniable, dangereux même, le vélo se perfectionne.
Des manifestations, comme le Tour de France, débuté en 1909, favorisent les progrès et la popularisation de ce qui va devenir la « petite reine ».

 

Le Musée du Cycle

Le Musée du Cycle de Weyler raconte l'histoire et les histoires du vélo par le détail et par le concret.
Le Musée du Cycle de Weyler, c'est l'histoire et les histoires du vélo racontées par un spécialiste passionné et passionnant. Il consacre toute son énergie à retracer et à partager ses coups de coeur pour l'aventure palpitante du vélo.